Genève Eaux-Vives et France région de Douvaine 74140

2 Avenue Pictet de Rochemont, 1207 Genève, Suisse
+33 0 61 26 37 98 5
Martine Bertrand
Sophrologue
 

Genève Eaux-Vives et France région de Douvaine 74140

ETUDIER A L'INTERIEUR DE SOI

Les étudiants

                                                            EXPERIMENTER  AISEMENT CES  DISCIPLINES DU CORPS ET DE L'ESPRIT


                                      APPRENDRE A VIVRE DAVANTAGE EN CONSCIENCE ET CONNAISSANCE DE VOUS-MEME

                                      CANALISER TOUTE VOTRE ENERGIE ET FAVORISER VOTRE REUSSITE SUR LE LONG TERME
                                                            
En explorant votre monde intérieur le temps de quelques séances, vous découvrirez vos propres ressources positives; souvent cachées, inexploitées ou oubliées. Elles vous aideront à dépasser vos difficultés et à vous engager en toute confiance pour l'expression de tout votre potentiel.
                                                     Des clés efficaces qui s'ajouteront facilement à votre trousseau pour une vie épanouie et sereine.

LES ETUDES ET LES EXAMENS

Que représente un examen pour celui qui le passe ?

 

Ce thème est largement explicité au cours du programme sophrologie V.E.S

 

L'examen symbolise la première grande demande de reconnaissance sociale et académique à ses pairs. Nous nous construisons tous avec notre propre regard, mais aussi avec celui des autres. Et le diplôme concrétise le regard de la collectivité. Il marque l'entrée dans la vie sociale, universitaire ou professionnelle. Il représente une sorte de passage initiatique à la vie adulte.

C'est pourquoi le stress est si important et si intimement lié à ces épreuves. Car le niveau de connaissance va être testé, mais également à ce moment la personnalité du candidat. Cela est très vrai pour les oraux, souvent plus redoutés. Le mécanisme d'anxiété sociale est généré par la peur du jugement que l'on va recevoir. Lors d'une épreuve écrite, ce jugement est différé. Mais dans un oral, le face-à-face avec l'examinateur, la sensation d'être "en direct”, sans filet de protection, donnent à beaucoup le sentiment de vivre une situation de jugement terrible. Certains perdent leurs moyens, d'autres au contraire sont électrisés par cette notion de “danger”. C'est ainsi qu'agit le stress : à dose raisonnable, il rend plus efficace et plus performant. A dose trop importante, il paralyse.

Comment apprendre à maîtriser son stress ?

Consulter la rubrique stress pour mieux le comprendre.

Le stress est lié à deux facteurs. Une perception très subjective de l'importance de la situation, et l'idée que l'on a de ses capacités à y faire face. Celui qui fait de son examen un enjeu vital et qui considère comme nulles ses chances de le réussir s'enferme dans un stress puissant. A contrario, celui qui se soucie peu de ses épreuves et de ses révisions a un niveau de stress trop bas, qui ne le rendra pas efficace. Il faut se situer entre les deux.

Pour cela, il est important de travailler sur quelques attitudes mentales bien précises :
- Transformer ses exigences en préférences : “ce serait mieux si je réussis” plutôt que “si je rate, c'est la catastrophe”.
- Pour celui qui ne se donne aucune pression, travailler sur ses motivations réelles en écrivant sur une feuille blanche, d'un côté tous les avantages à ne pas réviser, de l'autre tous les avantages à réviser. Déterminer dans quel sens sa conscience balance. Et agir en conséquence.

 

Quelques conseils pour arriver au mieux de sa forme ?

 

Tout d'abord des conseils physiques. Le corps a besoin d'arriver dans sa forme majeure. Il est donc indispensable de ne pas sacrifier son sommeil et de cultiver une hygiène de vie très forte, avec une alimentation équilibrée, sans abus d'alcool, de café ou de tabac. Pratiquer une activité physique afin de relâcher la pression. Pratiquer régulièrement les méthodes simples de relaxation bénéfiques pour apprendre à se détendre et à mieux respirer.

Côté psychologique, il est important dans les jours qui précèdent de ne pas avoir investi tout son esprit dans les examens. Aérer son cerveau saturé par les révisions, avec un bon film, une sortie entre copains, un dîner sympa... Le stress mobilise beaucoup d'émotions négatives, il faut donc équilibrer et développer des émotions positives.

Dans toute cette préparation, le rôle des parents est évidemment essentiel. Ne surtout pas mettre la pression mais veiller à ce que le jeune bénéficie du meilleur environnement possible. A eux de trouver l'art et la manière de toujours être disponibles mais dans la plus grande discrétion. En gros, tout proposer sans jamais rien imposer.

.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.